Une femme condamnée pour avoir douté de la santé de Wade

Pour avoir douté de la santé du président Abdoulaye Wade, une femme médecin a été condamnée à un an de prison avec sursis et un demi-million de Francs d’amende pour « diffusion de fausses nouvelles et actes visant à troubler l’ordre public ».

Conformément aux dispositions des articles 80 et 255 du Code pénal sénégalais, l’ophtalmologiste Mame Marie Faye, accusée d’avoir diffusé de fausses nouvelles tendant à jeter le discrédit sur le président Abdoulaye Wade, a été condamnée par le tribunal des flagrants délits à un an de prison avec sursis et 500 000 Francs CFA d’amende.

A 84 ans, Me Abdoulaye Wade a annoncé qu’il est candidat pour la prochaine élection présidentielle en vue d’un troisième mandat. Le Dr Mame Marie Faye, qui a longtemps été proche d’Abdoulaye Wade, juge irresponsable sa décision de briguer un troisième mandat. « Abdoulaye Wade est déjà incapable d’assurer correctement la charge de président » en raison de son état de santé. En 2012, il sera « médicalement dans l’incapacité totale » de le faire, déclare la praticienne.

Le Dr Mame Marie Faye se demande si Abdoulaye Wade n’est pas « pris en otage » par son entourage qui le pousserait à se maintenir au pouvoir.

Commentaires

commentaires

on
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*