Hôtel Dieu: « les engagements de la ministre doivent être respectés »

Marisol Touraine s’était publiquement engagée le 10 juillet dernier à « décaler » la date de fermeture des urgences de l’hôpital parisien de l’Hôtel-Dieu. Un groupe parlementaire français rassemblant au Sénat les sénateurs membres du Parti communiste français (PCF) et apparentés demande que les engagements de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé soient respectés.

Les Sénateurs et Sénatrices du groupe communiste, républicain, citoyen (CRC) continuent de défendre l’Hôtel Dieu et son service d’urgence en plein cœur de Paris. En ce sens, ils soutiennent l’occupation menée par les personnels, syndicalistes, usagers, action de riposte face aux décisions prises en catimini cet été.

Dans un communiqué du 3 août dernier, Laurence Cohen, Sénatrice du Val-de-Marne, dénonçait déjà le transfert de lits effectué sur décision de l’ARS et de la direction de l’AP-HP, loin des engagements pris par la Ministre de la Santé, de suspendre la fermeture des urgences.

Cet établissement public, rénové il y a peu, correspond à un véritable besoin pour les 45 000 patients soignés annuellement. Les autres sites, censés accueillir tous ces patients, sont saturés et rien ne garantit la qualité et la sécurité de leur prise en charge.Une femme enceinte

Les Sénateurs et Sénatrices du groupe CRC demandent à ce que le dialogue social revive au sein de cette institution : cela passe notamment par la réintégration dans ses fonctions du Docteur Gérald Kierzek et par la prise en compte du projet alternatif porté par les personnels.

Le groupe CRC continuera de s’opposer au démantèlement progressif de l’Hôtel Dieu et propose d’ores et déjà un moratoire sur sa fermeture comme sur les autres hôpitaux de proximité, qui, sur l’ensemble du territoire, sont menacés.

Ce n’est pas en fermant des services ou des établissements, que nous garantirons un accès de qualité à la santé, pour toutes et tous.

Commentaires

commentaires

on

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*